Beauté naturelle

Recette de déodorant maison pour peaux sensibles (sans bicarbonate)

Voici ma recette de déodorant maison sans bicarbonate de soude idéale pour les peaux sensibles ! Concocté à partir d’ingrédients naturels, ce déo aide à neutraliser les odeurs et réguler la transpiration tout en nourrissant la peau fragile des aisselles. 🌿

Côté efficacité, c’est un champion ! Même mon copain qui n’était pas ultra convaincu par les déodorants maison jusqu’à présent est conquis par cette recette. Et, je peux vous dire qu’on l’a testée en conditions réelles : footing, vélotaf, randonnées…

Je suis vraiment ravie de vous partager ma recette de déodorant maison, car en plus d’être écologique, naturelle, saine et efficace, elle est aussi facile à réaliser et dure un bon moment (pour vous donner une idée : un pot de 100 ml tient environ 4 mois chez nous à deux dessus).

Un déodorant maison sans bicarbonate de soude : par quoi le remplacer ?

Le bicarbonate de soude est l’ingrédient star des déodorants maison. Il figure notamment dans ma recette de déo maison en stick que j’adore. Bien que super efficace pour absorber la transpiration, le bicarbonate de soude peut provoquer des démangeaisons et irritations chez certaines personnes à la peau sensible.

Bonne nouvelle ! Il existe des alternatives naturelles, douces et efficaces pour remplacer le bicarbonate de soude et protéger les peaux sensibles : l’argile blanche et l’oxyde de zinc.

  • Argile blanche : absorbante, hydratante, purifiante et toute douce pour la peau ➜ elle absorbe la transpiration et apaise les peaux sensibles.
  • Oxyde de zinc : poudre minérale blanche qui forme une barrière de protection contre la transpiration, protège la peau + apaise les irritations + antibactérien naturel ➜ bye bye les bactéries responsables des mauvaises odeurs !

Des ingrédients naturels contre les mauvaises odeurs de transpiration

Le saviez-vous ? La transpiration est naturellement inodore, ce sont les bactéries présentes sur la peau qui sont responsables des mauvaises odeurs. D’où l’intérêt d’intégrer dans ma recette de déodorant maison des ingrédients naturellement antibactériens qui vont venir purifier et assainir la peau et donc prévenir les mauvaises odeurs !

C’est le cas de l’oxyde de zinc et d’argile blanche que je viens de vous présenter mais également des huiles essentielles de Palmarosa et de Sauge sclarée qui forment un duo de choc contre les odeurs de transpiration.

D’ailleurs faisons un petit point sur les autres ingrédients utilisés dans cette recette et leurs propriétés :

  • Beurre de Karité : riche et nourrissant, il pénètre facilement et protège tout en douceur la peau de nos aisselles + pour solidifier la préparation.
  • Huile de coco : texture nourrissante mais fine qui pénètre rapidement la peau + antibactérienne donc anti-odeurs + pour solidifier la préparation (en dessous de 20/25 °C).
  • Fécule de maïs ou d’arrow-root (plus écologique que le maïs) : pour absorber la transpiration et solidifier la préparation
  • Billes de cire d’abeille : pour solidifier la recette. Alternative végane : la cire de Candelilla mais il faut diviser par 2 les quantités indiquées pour la cire d’abeille.
  • Huiles essentielles de Palmarosa et de Sauge sclarée : antibactériennes, elles régulent la transpiration et empêchent les mauvaises odeurs. Attention : ne pas confondre l’huile essentielle de Sauge sclarée avec celle de Sauge officinale qui peut potentiellement être toxique.

Vous trouverez la plupart des ingrédients en magasins bio ou sur slow-cosmetiques.com.

Recette de déodorant maison pour peaux sensibles (sans bicarbonate)

Recette de déodorant maison pour peaux sensibles (sans bicarbonate)

Voici ma recette de déodorant maison sans bicarbonate de soude adaptée aux peaux sensibles pour un pot d’environ 100 ml. Un déo maison naturel et efficace ! 🌿

Ingrédients

  • 25 g ou 2 c. à soupe de cire d’abeille

  • 60 ml ou 4 c. à soupe d’huile de coco

  • 15 g ou 1 c. à soupe de beurre de karité

  • 10 g ou 2 c. à café d’argile blanche

  • 10 g ou 2 c. à café de fécule de mais

  • 10 g ou 2 c. à café d’oxyde de zinc

  • 15 gouttes d’huile essentielle de Palmarosa

  • 15 gouttes d’huile essentielle de Sauge sclarée

  • Matériel :
  • Une casserole pour le bain-marie

  • Un bol en verre ou inox

  • Un contenant refermable d’environ 100ml (petit pot en verre ou en aluminium)

  • Facultatif : une balance de cuisine

Préparation

  • Comme d’habitude, avant de débuter la préparation veillez à bien laver et désinfecter le plan de travail, les ustensiles et vos mains pour éviter la contamination du produit.
  • Faîtes fondre la cire d’abeille au bain-marie.
  • Ajoutez le beurre de karité et l’huile de coco. Mélangez jusqu’à ce qu’ils soient fondus.
  • Retirez du feu et ajouter un à un les ingrédients « poudres » (argile blanche, fécule de maïs et oxyde zinc) en prenant soin de bien mélanger à chaque nouvel ajout.
  • Laissez le mélange refroidir quelques minutes avant d’ajouter les huiles essentielles. Mélangez bien.
  • Versez la préparation dans le pot et laissez durcir à température ambiante !

Notes

  • Comment l’appliquer ? La texture solide fond rapidement avec la chaleur de la peau donc j’en prélève une petite noisette au doigt (pas besoin de plus) que j’étale comme un baume sur mes aisselles, je laisse un peu pénétrer et bim bam boum je suis prête pour la journée !
  • Bon à savoir : il faut parfois une petite période d’adaptation à nos aisselles pour que la recette soit pleinement efficace. Ne désespérez pas si ça ne marche pas dès le premier essai et laissez-vous quelques jours avant de l’oublier au placard ! ☺️
  • Conservation : pendant 6 mois à l’abri de la lumière.

Déodorant maison : mes conseils pour nettoyer les ustensiles

Place à la partie funny fun de cette recette : le nettoyage des ustensiles ! 🙈 Ce mélange huileux et collant est un peu pénible à nettoyer. D’après mon expérience, le mieux est d’enlever l’excédent de préparation avec de l’essuie-tout ou un torchon (qu’il faudra laver à 60° min). Ensuite, on peut laisser tremper les ustensiles dans de l’eau très chaude, avant de les nettoyer normalement avec une brosse et du savon de Marseille. Si vraiment le truc s’accroche, ajoutez un peu de cristaux de soude ça devrait lui faire son affaire ! 💪🏼

Vous avez aimé cette recette de déodorant sans bicarbonate ? Dîtes-mois ce que vous en pensez en commentaires et jetez un coup d’œil à mes autres recettes maison !

👉 Cake vaisselle maison (vraiment moussant & dégraissant)
👉 Sérum contour des yeux aux huiles végétales précieuses
👉 Lessive maison au savon de Marseille
👉 Adoucissant maison pour un linge tout doux

About Author

En chemin vers une vie plus simple, je te partage comment prendre soin de soi au naturel : cosmétiques et produits ménagers faits maison, remèdes naturels, bienfaits des plantes, bien-être au naturel 🌻

13 Commentaires

  • Moez Ezzine
    22 novembre 2020 at 20 h 26 min

    Bonsoir, les poudres utilisées sont elles miscibles avec les huiles ou bien restent granuleux ?

    Reply
    • Julie
      23 novembre 2020 at 16 h 51 min

      Bonjour,
      Oui, il suffit de bien mélanger à chaque nouvel ajout 🙂

      Reply
  • Mathilde
    9 janvier 2021 at 11 h 58 min

    Bonjour Julie,
    Merci pour votre recette de déo sans bicarbonate ! Serait-il possible que vous indiquiez les proportions en pourcentage (ou en grammes), afin d’avoir une meilleure précision des doses ?
    Sinon votre site est super 😊
    Bien à vous,
    Mathilde

    Reply
    • Julie
      20 janvier 2021 at 18 h 25 min

      Bonjour Mathilde,
      Oh merci beaucoup 😊
      Oui, je vais essayer de traduire tout ça en gramme la prochaine fois que je prépare mon déo ce sera en effet plus précis ! 🙂
      A bientôt !

      Reply
  • alex
    28 février 2021 at 14 h 10 min

    Bonjour,

    Je viens de réaliser à l’instant cette préparation qui est en train de refroidir.
    Et là, une question quand même importante car j’ai fait un “test” sur ma main : la préparation se veut TRES TRES blanche dû aux poudres, même en massant, la couleur blanchâtre ne s’atténue pas.
    Cela ne risque pas de tâcher les vêtements ou de laisser des traces pendant la journées voir même après lavage ?
    J’ai peur que la préparation reste quand même extrêment blanche sur les aisselles là …

    Merci d’avance,

    Alex

    Reply
    • Julie
      28 février 2021 at 15 h 02 min

      Bonjour Alex,
      L’oxyde de zinc est en effet blanc et pourrait tâcher les vêtements mais il faudrait en mettre vraiment beaucoup pour ça.
      Je n’ai jamais eu aucun soucis de mon côté (pareil pour mon copain). Mais comme je le dis : une petite noisette à étaler comme un baume sur les aisselles – pas besoin de plus le déo est suffisamment efficace 😉
      Bonne journée !
      Julie

      Reply
      • ALEX
        26 mars 2021 at 11 h 54 min

        Bonjour Julie, j’ai respecté les doses à la lettre et malheureusement nous avons d’énormes traces sur nos vêtements (compagnon et moi). Cela s’enlève au lavage mais le soucis c’est que dès qu’on enfile nos tshirt nous en avons partout… Je pense que je diminuerais certaines poudre 😉
        Quoiqu’il en soit, MERCI !!
        C’est la toute première fois que mon chéri (qui DETESTE les déo en stick/baume) arrive à trouver déo à son aisselle ^^ !
        Il avait de gros soucis d’odeurs malgré plusieurs lavages/jour et produits… Il en est ravis et moi aussi.
        Je conseille cette recette, facile à réaliser et qui dure longtemps.
        Cela va faire un mois que nous l’utilisons et nous n’avons attaqué que la moitié.
        Ravis d’être tombée sur votre site =)

        Reply
        • Julie
          28 mars 2021 at 17 h 25 min

          Bonjour Alex,
          Ah pareil pour mon copain ! Ravie que la recette vous plaise à tous les deux 🙂
          Côté tâches : on a aucun problème de notre côté mais on en met vraiment très peu : une noisette pour chaque aisselle c’est amplement suffisamment et en plus le déo nous tient trèèèèès longtemps. Mais si vous trouvez votre bonheur en ajustant les doses de poudre, c’est top !
          Bonne journée,
          Julie

          Reply
  • Emilie
    29 mars 2021 at 11 h 14 min

    Bonjour,
    Moi qui suis très sensible au bicarbonate, je suis ravie de trouver votre recette que je vais m’empresser de tester.
    Juste pour être sûre des proportions : quand vous parlez des cuillères, vous les arrasez ou elles sont bombées ? Merci par avance ^^

    Reply
    • Julie
      29 mars 2021 at 15 h 54 min

      Bonjour Emilie,

      J’ai mis à jour les ingrédients de la recette pour que ce soit plus précis.
      Pour les cuillères : ni trop, ni trop peu – disons un intermédiaire ! J’espère que ça aide ☺️

      J’espère que la recette vous plaire, je serais contente d’avoir votre avis dessus une fois testée !

      Belle journée,
      Julie

      Reply
  • Flore
    1 mai 2021 at 23 h 14 min

    Bonjour !
    J’ai déjà un stock énorme de cire de colza utilisée pour la réalisation de bougie. Est-ce que vous je pourrais l’utiliser à la place de la cire d’abeille ?
    Merci 🙂

    Reply
    • Julie
      3 mai 2021 at 23 h 57 min

      Bonjour Flore,
      Je n’ai jamais testé avec la cire de colza, mais il me semble qu’elle n’est pas idéal en usage cosmétique (elle a perdu toutes ses bonnes propriétés). Tu peux tenter la recette sans la cire et conserver le déo au frigo dès qu’il fait un peu plus chaud (au-delà de 20/22°C) car l’huile de coco a tendance à se liquéfier à ces températures. Tu obtiendras un déo plus crémeux mais tout aussi efficace à appliquer comme un baume sur les aisselles 🙂

      Reply
      • Flore
        16 mai 2021 at 22 h 41 min

        D’accord ! Ca marche, merci pour cette réponse très rapide et complète ! 🙂

        Reply

Laisser un commentaire