devenir écolo : liste des gestes simples pour protéger l'environnement

Devenir écolo : liste de gestes simples pour protéger l’environnement

Comment devenir écolo au quotidien ? On lit tellement de choses qu’il est parfois difficile de faire le tri et savoir par quoi commencer. Ici, je liste des gestes écolos classés par catégories du type « Comment être écolo à la maison ? » ou « Comment avoir une consommation responsable ? ».

Histoire d’avoir un petit guide pour faire sa transition écologique et agir pour la planète à son échelle. Parce que nous avons tous bien conscience que nos modes de vie ont un impact direct sur l’environnement. Le climat se dérègle, la biodiversité s’effondre, les ressources naturelles s’épuisent, la pollution explose…

Le changement aussi minime peut-il sembler commence par soi. Nous avons tous un rôle à jouer, individuellement et collectivement, dans la construction du monde de demain. Évidemment, ces petits gestes écologiques ne vont pas sauver la planète à eux seuls, mais comme le disait le naturaliste Théodore Monod :

Devenir écolo à son rythme et sans culpabiliser

Cette liste d’éco-gestes ne cherche en aucun cas à culpabiliser qui que ce soit. Chacun fait ce qu’il peut à son échelle en fonction de ses propres moyens : tout le monde ne peut se passer de la voiture pour aller au travail ou se permettre d’acheter bio.

Et, même quand on le peut, ce n’est pas “si simple” de devenir écolo. Sortez-vous de la tête qu’il faut être parfait (bonjour le burn-out écologique) et suivez votre propre rythme sans vous comparer aux autres. Le perfectionnisme est l’ennemi de l’action : ne baissez pas les bras parce que la montagne à gravir est trop haute, avancez pas à pas, comme tout le monde. Regardez où vous en étiez il y a un an, et imaginez où vous serez l’année d’après sans culpabiliser sur le chemin !

Les gestes simples pour devenir écolo au quotidien

― À la maison

  • Mettre un Stop pub sur sa boîte aux lettres pour réduire ses déchets papiers
  • Souscrire à un fournisseur d’électricité verte
  • Récupérer l’eau de pluie pour arroser son jardin
  • Laver le linge et la vaisselle en mode éco ou à 30° pour réduire sa consommation d’électricité
  • Laisser sécher le linge à l’air libre (pas besoin de sèche-linge)
  • Baisser le chauffage (19° max) et enfiler un gros pull
  • Faire ses produits ménagers maison
  • Acheter des ampoules LED à basse consommation
  • Dégivrer régulièrement le réfrigérateur
  • Couvrir les casseroles et poêles pendant la cuisson
  • Mettre une bouteille remplie de sable dans le réservoir à eau des toilettes pour économiser de l’eau à chaque chasse
  • Faire pousser chez soi des aromates, fruits et légumes
  • Faire du compost dans son jardin ou sur son balcon
  • Cultiver des fleurs mellifères pour les abeilles

👉 À lire : 8 gestes pour sauver les abeilles sauvages

8 gestes pour sauver les abeilles sauvages

― Consommation

  • S’équiper en alternatives zéro déchet pour réduire les déchets plastiques →
  • Limiter ou supprimer sa consommation de viande pour réduire la production de gaz à effet de serre, préserver sa santé et lutter contre les maltraitances animales
  • Acheter en vrac pour réduire les déchets plastiques et lutter contre le suremballage
  • Consommer des produits locaux, bio et de saison pour encourager l’économie et les producteurs près de chez soi, réduire l’impact environnemental des multinationales et du transport des marchandises, et préserver sa santé en mangeant bon et bio
  • Refuser les produits plastiques à usage unique (pailles, sacs, cotons-tiges, flyers, prospectus…) pour réduire la pollution plastique des océans et préserver la biodiversité marine
  • Éviter d’acheter de la fast-fashion en privilégiant l’occasion et les marques éthiques → Pourquoi j’ai arrêté d’acheter chez H&M, Mango et Zara ?
  • Donner, vendre ou recycler les objets et vêtements inutilisés
  • Préférer les achats en magasin près de chez soi plutôt que sur Internet

🌿 Article lié : 8 actions contre la pollution plastique des océans

Pollution plastique des océans : opération de nettoyage de plage

― Hygiène & beauté

  • Fabriquer ses produits d’hygiène et ses cosmétiques maison
  • Privilégier l’achat de cosmétiques solides pour réduire les emballages plastiques (dentifrice, shampoing, déodorant…)
  • Utiliser des protections hygiéniques réutilisables (culottes lavables, coupe menstruelle, serviettes hygiéniques lavables)
  • Utiliser des lingettes démaquillantes lavables pour réduire l’utilisation des cotons jetables
  • Préférer les douches rapides (moins de 5 minutes) au bain pour économiser l’eau
  • Espacer les shampoings
  • Choisir des cosmétiques naturels, bios et fabriqués en France (et si possible avec des emballages écologiques)
  • Laisser les cheveux sécher à l’air libre
  • Choisir des huiles végétales et essentielles multi-usages

― Transports

  • Prendre le vélo ou les transports en commun lorsque c’est possible pour réduire les émissions de CO2, gaz à effet de serre
  • Opter pour du covoiturage pour les trajets en voiture indispensables
  • Prendre l’avion le moins possible et préférer le train pour les voyages nationaux et continentaux
  • Compenser les émissions des vols en avion avec des programmes de protection environnementale sur CO₂ my climate

― Numérique

  • Acheter son matériel électronique d’occasion ou reconditionné (sur BackMarket par exemple)
  • Éteindre et débrancher les appareils électroniques inutilisés pour réduire sa consommation d’électricité (certains appareils électroménagers continuent à consommer de l’électricité même éteints, pensez à les débrancher ou à investir dans des multiprises à interrupteur)
  • Éteindre ou mettre en mode avion son téléphone la nuit
  • Éteindre la box internet la nuit
  • Utiliser un moteur de recherche écoresponsable
  • Supprimer les e-mails inutiles et se désinscrire des newsletters inutiles
  • Choisir un fournisseur d’e-mail éthique
  • Mettre ses sites préférés en favoris
  • Réduire sa consommation de vidéos en ligne (Youtube, Netflix…)
  • Regarder des vidéos en ligne en basse définition

🌿 Article lié : 12 gestes pour être écolo sur Internet

devenir écolo : liste des gestes simples pour protéger l'environnement

― Et aussi

  • Choisir une banque éthique pour financer des projets ayant une utilité sociale, écologique et culturelle
  • Voyager autrement avec le guide de l’éco-voyageur
  • Parler du dérèglement climatique sur les réseaux sociaux et avec ses proches pour les sensibiliser et les inviter à adopter de nouvelles habitudes concrètes
  • Participer à des actions de désobéissance civile lorsque cela est possible
  • Ramasser les détritus abandonnés lors de randonnées ou sorties en nature
  • S’éduquer et s’informer régulièrement via des documentaires (Demain, En quête de sens, Une vérité qui dérange, l’urgence de ralentir…), médias (Cash Investigations, Thinkerview, Qu’est-ce qu’on fait…), des conférences TED, des livres (Comment tout peut s’effondrer, On a 20 ans pour changer le monde…)
  • S’impliquer dans des associations locales
  • Signer des pétitions en ligne
  • Boycotter des entreprises néfastes pour l’environnement et les populations
  • Participer à une campagne de financement participatif pour soutenir des projets écoresponsables

J’espère que cette liste des gestes écologiques vous aura été utile et donné quelques idées. Si c’est le cas, n’hésitez pas à la partager : sensibiliser et parler d’écologie autour de soi est également une façon d’agir pour la planète à son échelle.

Vous avez des suggestions qui ne figurent pas dans l’article ? Partagez-les en commentaires, je les ajouterais avec plaisir ! 🙂

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

20 Commentaires

  1. Bonjour 🙂 Je suis tombée par hasard sur votre site, et je l’adore. Je me reconnais dans votre manière de penser, et j’espère justement pouvoir améliorer la vie quotidienne de ma famille en allant vers l’écoresponsable.
    J’aurais voulu savoir si vous aviez des moteurs de recherche, ainsi que des fournisseurs d’email éthiques à conseiller.

    Très bonne continuation. Je vous encourage du fond du coeur.

        1. Bonjour Amandine,

          Non je ne connaissais pas, merci pour le partage ! C’est une jolie découverte, je vais regarder ça de plus près 🙂

          Belle journée,
          Julie

  2. Article très complet, cependant aucune mention faite de l’huile de palme, pourtant à lui tout seul un fléau bien trop prèsent qui est en partie responsable du réchauffement climatique et de la disparition de la biodiversité. Sinon bravo pour votre engagement 👍👍

    1. Bonjour Céline,
      Merci pour votre commentaire ! 🙂

      En effet l’huile de palme est une catastrophe environnementale qui bouleverse les écosystèmes et augmente les GES en déforestant à tour de bras… Les ONG comme Greenpeace et WWF ne recommande pas le boycott des produits contenant de l’huile de palme mais sont activement engagées pour une transition vers une production dite durable (avec 0% de déforestation) car selon certaines études substituer l’huile de palme par d’autres huiles végétales (comme le soja ou coco) serait pire pour l’environnement. 🌳

      J’avoue être assez partagée sur la question de l’huile de palme durable et je n’achète pas de produits en contenant.
      Qu’en pensez-vous de votre côté ?

      Belle journée,
      Julie

  3. Super site. Dans sa simplicité et son approche.
    Merci à vous.
    Moi aussi intéressé par fournisseur d email éthique .
    Continuez à diffuser !

  4. Bel article synthétique, qui offre un bon aperçu de tous les domaines où l’on pourrait devenir plus écolos. Ça donne envie d’en savoir plus et de cliquer sur tous les liens. Il est vrai que lorsqu’on accumule tous ses petits gestes au quotidien, cela fait une réelle différence. C’est dommage d’entendre souvent dire qu’il faut arrêter de culpabiliser les gens autour de soi, alors que nous sommes tous responsables de nos actions, bien que les grosses industries polluent bien plus à leurs échelles… D’ailleurs c’est faux : à l’échelle locale, les grosses industries sont moins responsables de pollution que les particuliers en termes de pollution atmosphérique. Celle-ci est principalement dû aux mouvements intra-muros en voiture, et à la consommation en énergie des foyers (chauffage etc), donc oui nous pouvons faire une grande différence, merci de le rappeler.

  5. Je vous remercie pour cette liste utile. Je suis professeure et je permets à mes élèves d’utiliser plusieurs fois une copie pour les petits contrôles. Je n’utilise plus que des stylos rechargeables. Il existe également des convertisseurs pour adapter les stylos plume à l’encre en bouteille. Exit , les cartouches en plastique! Il faudrait également revenir au tableau à craie ! Mais là ce n’est pas de mon ressort.